L’environnement, un sujet qui a fait sa place

1 Avr, 2021

On l’a déjà pas mal répété mais pour ceux qui ne nous découvriraient qu’aujourd’hui, en 2021 Goëvia fête ses 20 ans ! Si nous regardons ces 20 ans d’évolution sous le prisme de l’écologie, on peut dire que le sujet a fait sa place au cours du temps. Il y a 20 ans, à la création de l’entreprise, l’écologie et le secteur du transport faisaient rarement partie de la même phrase. Aujourd’hui, c’est tout l’inverse, chaque décision, chaque action tente de s’inscrire dans une démarche écologique vertueuse de l’entreprise.

Un secteur qui a beaucoup évolué

Il est nécessaire de souligner tous les efforts de la profession en matière d’écologie et de développement durable depuis 20 ans. Tout comme dans la société, le sujet a fait son chemin dans les mentalités et dans les actions des entreprises du transport. 

Chez Goëvia, nous aussi nous avons appris et essayé de nous améliorer. A la création de l’entreprise en 2001, l’écologie n’était pas un sujet. L’entreprise essayait de faire sa place, de se professionnaliser, de tisser des relations de confiance avec ses clients et ses partenaires.

La notion de développement durable a commencé à se poser quand l’entreprise s’est étoffée, a augmenté le nombre de collaborateurs et a déployé sa flotte. Les premières actions envisagées visaient à limiter l’impact de notre entreprise sur l’environnement. Mais ce sujet était nouveau pour nous, nous étions de bonne volonté mais autodidactes et mal organisés.

crédit photo @JPMoulet

Se structurer pour gagner en efficacité

En 2016, nous avons souhaité professionnaliser notre démarche. Nous avons donc recruté Channelle Pelz en tant que Responsable Qualité Sécurité Environnement (QSE). Channelle nous a permis de structurer nos actions, d’avoir une approche beaucoup plus globale et méthodique de la question environnementale.

Ainsi nous avons réussi à être cohérents et efficaces d’un bout à l’autre de notre chaine de production. En effet, chaque collaborateur, chaque service a son rôle à jouer pour faire de Goëvia une entreprise de transport vertueuse et responsable.

Pour réduire notre empreinte carbone, nous avons mis en place plusieurs actions qui, à l’échelle industrielle, apportent de vrais résultats :

  • Notre flotte est équipée à 100% de motorisations EURO 6 et EURO 6 +
  • Nous avons intégré des véhicules hybrides pour nos livraisons en centre ville de Bordeaux notamment,
  • Tous nos conducteurs sont formés aux pratiques de l’éco conduite,
  • le comportement routier de nos conducteurs est recueilli et analysé en temps réel grâce à une application dans le but d’être optimisé,
  • Nous effectuons une mesure continue et automatique de la pression des pneumatiques grâce à un partenariat innovant avec la marque Bridgestone. Ce contrôle permet de limiter les accidents (le nombre d’incidents et de dépannages liés aux pneus a été divisé par 10 en 2019) mais aussi de faire baisser la consommation de carburant (0,6 L au 100 ont été économisés en moyenne sur le parc)
  • Actions de gestion de tri des déchets.

2021 une phase « active » des actions

Depuis 2015 et la signature de la charte CO2, renouvelée en 2019, nos actions s’attachent à limiter l’impact de notre action sur l’environnement avec beaucoup de résultats chiffrés et constatés.

Mais en 2021 nous avons envie d’aller encore plus loin dans notre engagement éco-responsable. Nous sommes conscient que notre position d’acteur du transport nous demande d’être responsables et exigeants sur les questions écologiques afin de faire évoluer encore la profession sur ses pratiques : la crise sanitaire a prouvé que nous étions un maillon essentiel dans la vie quotidienne locale et nationale, nous devons donc être à la hauteur de cette position en étant proactif sur les sujets environnementaux et en première ligne dans la bataille contre le réchauffement climatique. 

Ainsi nous avons fait la commande de 8 tracteurs alimentés au Bio carburant. Nous sommes en train d’effectuer des travaux pour l’installation d’une cuve sur notre site de Cestas. Cette cuve de 50 000L alimentera en huile de Colza cette nouvelle flotte. Après la phase de test, nous espérons démocratiser cette option et l’étendre à une plus large partie de notre flotte.

transport-goevia-vegesupply

Comment Végésupply a réduit ses coûts logistiques et son empreinte carbone ?

Découvrez comment la coopérative spécialisée dans les marchandises végétales a obtenu des fleurs et plantes fragiles livrées en 24h !

Découvrez nos derniers articles