Top 3 des bons réflexes à adopter pour limiter les avaries lors de son transport de palettes

limiter-avarie-transport-palette
15 Fév, 2021

Quelles que soient leur nature, leur destination ou leur emballage, les marchandises sont exposées à des risques multiples durant leur transport. Pour limiter au maximum le nombre de litiges, soignez l’emballage de vos marchandises, fournissez le plus d’informations possible à votre transporteur et renseignez avec soin vos documents de transport. Suivez nos conseils et réduisez les avaries lors de vos transports de marchandises !

Assurez-vous de soigner l’emballage de vos marchandises sur votre palette

Il est primordial de soigner l’organisation de vos marchandises sur vos palettes. L’objectif ? Ne rien laisser dépasser. Votre palette doit être solidaire : le tout doit être filmé, ou scotché et doit pouvoir supporter plusieurs ruptures de charge. En effet, afin d’être livrées d’un point A à un point B, vos marchandises seront probablement chargées et déchargées à plusieurs reprises. 

Assurez-vous également de la solidité et stabilité de vos supports palettes. Pour limiter l’impact carbone de vos expéditions, vos marchandises sont susceptibles d’être superposées dans l’objectif d’optimiser le chargement des camions et doivent donc pouvoir supporter le trajet. Afin de simplifier le chargement des camions, préférez des supports standards (80×60, 80×120, 100×120, etc). Notez que si vous ne disposez pas d’emballages adaptés à votre marchandise, votre prestataire est certainement en mesure de vous en fournir.

Enfin, si vous expédiez de la marchandise de valeur, prenez quelques précautions. Vous pouvez par exemple couvrir votre marchandise d’un film noir afin de la rendre opaque. Vous pouvez également souscrire une assurance Ad Valorem auprès de votre transporteur.

Gardez à l’esprit que si l’envoi est supérieur à 3500kg, la manutention est de votre responsabilité en tant qu’expéditeur et non celle du chauffeur. De même, si vous utilisez un contenant qui n’est pas adapté à la nature de la marchandise, votre responsabilité peut être engagée en cas d’avarie.

Communiquez précisément les informations utiles à votre transporteur

Bien réaliser le transport du premier coup limite considérablement le risque d’avaries et vous assure la satisfaction de vos clients. La marchandise est alors moins manipulée et la manutention, elle, est rendue plus facile. 

De manière générale, lorsque vous commandez votre transport, il est indispensable de préciser le type de marchandise que vous souhaitez expédier. Vous devez communiquer le poids, le volume et les dimensions de votre palette. En disposant des bonnes informations, votre transporteur pourra choisir le matériel adapté. Si vous souhaitez par exemple expédier des longueurs de plus de 2,4 mètres, demandez-lui un transport bâché. Il pourra alors charger la marchandise par le côté et assurer une bonne manutention.

Pensez également à fournir des informations détaillées sur le lieu de la livraison. Précisez les horaires d’ouverture ou encore les contraintes d’accessibilité. 

Enfin, pensez à étiqueter votre marchandise pour permettre au transporteur d’apposer son étiquette directionnelle sans prendre le risque de confondre votre expédition avec une autre. Sur l’étiquette vous devez indiquer : les quantités (ex : 1 palette/3) et les adresses de l’expéditeur et du destinataire. N’oubliez pas de coller sur vos marchandises les pictogrammes de manutention (ex : marchandise fragile, ne pas gerber, etc) afin d’avertir les chauffeurs et manutentionnaires des précautions à prendre.

Remplissez avec attention les documents qui accompagnent votre transport de palette

Au moment de l’enlèvement de votre palette, renseignez avec soin la lettre de voiture.  Elle matérialise le contrat de transport : renseignez-là de manière exhaustive et limitez ainsi le risque de litiges. Sur la lettre de voiture vous devez renseigner : votre nom, la date et heure du chargement, le type et le nombre de palettes, vos réserves éventuelles en cas d’avarie. Pensez à la signer et tamponner.

En cas d’avarie, les réserves doivent être : motivées (correspondant à un dommage réel de la marchandise), précises (quantité et qualité de la marchandise endommagée)  et caractérisées  (la nature du dommage doit être mentionnée). Elles doivent être transmises par RAR à votre transporteur dans les 72h.

Vous l’aurez compris, durant leur transport vos marchandises sont exposées à de multiples risques. En soignant la préparation de vos expéditions, vous aidez votre prestataire à vous garantir un transport de qualité. L’emballage, l’étiquetage et la documentation sont les clés d’un transport réussi !

Réalisez un devis en ligne avec Goëvia Online

succes client - chateau la verriere - bordeaux - transport - vin

Comment le domaine viticole « Château La Verrière » a gagné 72h en rapidité de livraison ?

Découvrez comment, depuis notre collaboration commencée il y a un an, le Château
La Verrière a obtenu 0 litige, une baisse de 5% de ses coûts de transport…

Découvrez nos derniers articles